•  

    La Baule 2018 - Relais et Tri STri-Relais samedi 22/09/2018.

    Format : 500/18/5

    Pour la 4eme année consécutive, Capgemini a été présent en masse sur le relais de La Baule. Après être venu à 45 en 2015, 65 en 2106, 75 en 2017, ce sont plus de 90 équipes qui s'aligneront samedi matin sur le Tri-Relais entreprise.

    La Baule 2018 - Relais et Tri SC'est la plus grosse représentation "entreprise" jamais vue et, nouveauté 2018, les équipes viennent de toutes les entités France (Capgemini, Sogeti France, Sogeti HT, Capgemini Invent, Backelite et Prosodie).

    Comme chaque année la com a fait les choses bien avec dîner le vendredi soir (pas facile de trouver un resto pour 275 personnes :-) ), vraiment grande tente sur la plage, gestion des hôtels, des tenues etc... Et bien sur remise des récompenses avec buffet le samedi à 12h. Pour une fois la météo n'a pas été de notre coté mais il parait que c'est le cas toutes les 6 éditions donc on est tranquille jusqu'en 2023 ;-)

    • 90 équipes qui vont terminer sans casse
    • la dream team Cap accède à la 6ème place sur 709 finishers.

    La Baule 2018 - Relais et Tri S4ème participation également pour moi sous les couleurs "Capgemini" version com (c'est à dire 100% payée :-) ). Petit changement cette année, l'équipe a été remodelée par le départ de notre cycliste Dominique remplacé par un excellent coureur Erwan. Du coup Ronan passe à la nage et moi....au vélo. Je ne suis certes pas une bille mais au fond de moi une petite voix néfaste me faisait dire adieu à nos habituelles perfs.

    Sous un temps malgré tout correct (certes gris mais pas de tempête et à peine quelques gouttes), Ronan se lance. Il terminera 224eme et 27emeLa Baule 2018 - Relais et Tri S Cap (mais c'est serré en nat). Je file sur le remblais à fond les ballons, motivé comme pas deux car je double régulièrement des "polos bleus" de Capgemini :-) . Au final ce seront 14 collègues qui admireront mon auguste arrière train (voire même un peu plus car il n'est pas impossible que les premiers aient pris un tour au derniers). Puis nous avions notre Erwan N°2, super coureur qui continuera de nous faire progresser dans le classement général et Cap. Il "échoue" à 15sec du meilleur temps Cap et nous permet de gagner une superbe 69eme place au général et 6eme temps Cap.

    Reste à apprécier le pot d'après course dans le grand barnum Capgemini sur la plage...malheureusement sous les premières gouttes de pluie. On ne se plaindra pas, le samedi matin a été le moins pourri du WE (l'après midi les relayeurs "grand public" en ont chié grave et la finale de D1 a carrément été annulée).

    Les résultats détaillés.

    • Nageur Ronan LJ : 15mn11 / 224eme / 27eme Cap
    • Cycliste Erwan DK : 34mn09 / 166eme (gain de 74 places) / 13eme Cap (Gain de 14 places)
    • Coureur Erwan K : 17mn14 / 15eme (gain de 85 places) / 2ème Cap (gain de 7 places)
    • Total : 1h06mn35 , 69eme et 6eme Capgemini

     

    La Baule 2018 - Relais et Tri S

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Triathlon Découverte / S  dimanche 23/09/2018.
    Format : 500/20/5

    Après un samedi après midi sous la tempête (Tri-Relais grand public maintenu mais finales des clubs de D1 de triathlon annulées), je scrutais avec un peu d’appréhension la météo du dimanche matin. Je ne suis certes pas une chochote et on était loin de conditions dantesques mais un triathlon sous la pluie n’est jamais agréable (ambiance morose, affaires trempées dans le parc et surtout danger à vélo). Pour le 1er, c’est dommage mais pas dramatique, le 2ème j’avais prévu le sac poubelle 100L et quand au 3ème…. On verra que ce n’est pas gagné.

    Au réveil la météo est certes menaçante mais OK, je quitte l’hotel sous quelques gouttes mais absolument rien de dramatique.

    Ce sont 1200 triathlètes plus ou moins amateurs qui vont se lancer à l’assaut du célèbre découverte. Les 25 « Capgemini » sont rassemblés près de la sortie du parc. Quelques novices et des aguerris comme pépère, on discute un peu tout en se changeant en otarie. Je fourre toute mes affaires dans mon sac poubelle 100L et cette fois ci je n’ai pas oublié mon singlet donc pas d’enfilage de haut vélo sur la peau mouillé.

    Natation :

    La Baule 2018 - Relais et Tri SMême si je suis tout de même un peu habitué en particulier après Nice et ses 3000 bonnets, c’est assez impressionnant de voire les 1200 « têtes » roses se presser pour descendre sur le sable. Je rejoins assez vote le départ et, chose étonnante, la partie extérieure souvent prisée est plutôt tranquille. Je me retrouve donc les deux pieds sur la ligne quand résonne le « bang » libérateur.

    Les 500m de nage passent vraiment facilement, certes quelques contacts mais sans difficulté.

    Transition

    Toujours pas de temps transition, en plus avec un parc de 400m de long, il faudrait qu’ils évoluent à La Baule. Rien de plus à dire si ce n’est qu’il y a du monde.

    Résultats natation + transition : 15mn21 216eme

    Vélo :

    C’est parti pour l’habituelle boucle de 20km que je commence à connaitre, ce sera en effet la 14ème fois que je la parcoure. Motivé par les résultats du relais je décide de partir à fond les ballons, on verra bien ce que cela donnera. 1ere partie tout en remontée de cyclistes. Je décide de me mettre en mode « le drafting est utile mais je suis trop généreux pour rester dans les roues ». Sans vraiment se coordonner on se donne des coups de mains (ok, ok c’est moi qui bosse le plus….selon moi ).

    La Baule 2018 - Relais et Tri SRetour sur le remblai, il reste 3km, on est 5 et en plus le vent est de face. Là je me dis qu’il faudrait être con pour ne pas coopérer. 2/3 relais plus tard on approche du rond point de Lajarrige. Je pique une point de vitesse pour prendre la tête et arrive à fond les ballons…mal m’en a pris. Vitesse élevée, sol mouillé, léger virage et certainement un coup de frein de ma part, je pars en glissade totale. Coup de bol, je ne fais chuter personne. Sincèrement cela a du se jouer à 10cm. Pas vraiment sonné mais angoissé de m’être fait mal ainsi qu’à mon bike, je me relève. Vélo nickel (non ? si !) et moi j’ai juste des éraflures à la cuisse droite et cuissard troué mais sinon ça va. Il reste 1,5km, on ne se pose pas trop de questions et c’est reparti. Retour au parc couru pieds nus of course.

    Résultats vélo + transition : 40mn29  219eme temps scratch et gain de 23 places (non ? si !)

    Course

    La Baule 2018 - Relais et Tri S5km, c’est un mini jogging alors je pars comme une balle, rien à regretter. Je vais même sauter les ravits, une machine de guerre je vous dis. Je croise les 1ers (logique) et quelques Saint Greg.

    Résultats course : 22mn29sec 310ème et perte de 11 places (et oui, il ne sert à rien de se le cacher... je suis un coureur merdique. En même temps à force de dire que le fractionné c'est des math et non du sport...:-) )

    Résultat global : 1h18mn18sec 205ème

     

     

    La Baule 2018 - Relais et Tri SPour rappel, mon meilleur temps était en 2016 en 1h16 (255eme). Même temps course à 1sec de plus même temps natation à 1sec de moins… c’est fou que cela soit aussi proche d’ailleurs. L’écart de 2mn est donc 100% vélo. Logique vu les conditions de vent et de pluie….sans parler de ma chute.

    Au regard des classements (passage de 255 à 205) et du temps quasi identique sous des conditions bien plus dures, je pense avoir progressé. Au classement des 25 Cap, je suis 5ème je crois.

    Ce sera toujours une course qui malgré son intérêt très relatif (enfin le plus sympa c’est la foule) reste super cool. Après tout ce fut celle de mon bizuthage en 2005.

    La vidéo de l'arrivée : 

    http://www.racetecresults.com/MyResults.aspx?CId=68&RId=460&EId=6&AId=624885&YT=1

     

     


    votre commentaire
  •  

    Tri-Rrlais La Baule 2017 - CapgeminiDate : 16 septembre 2017


    Lieu : La Baule 
    Format : Tri-relais 500m/26km/6,4km

    Après le succès des éditions 2015 & 2016 (40 équipes puis 65), le service communication de Capgemini a décidé de prolonger cet événement en invitant 75 équipes sur le remblai Baulois.

    Avant course :

    Première chose à noter ce sera la 30ème édition du Triathlon de La Baule, nous aurons donc droit à une belle médaille commémorative digne d'une grande épreuve (et hop une breloque de plus dans la boite à merdier ;-)
    Coté Capgemini, on aura droit à l'habituel dîner d'avant course chez Cocoche (pas facile de trouver un resto capable d’accueillir  plus de 220 personnes).
    Sinon coté coéquipier je vais assurer la natation, Dominique le Vélo et Ronan la course. Ceci pour la 3eme édition.
    Pour dépanner une autre équipe je remplace leur cycliste au pied levé. Ce sera donc un.....Swim & Bike ? J'auris donc droit à un 2/3 de triathlon avec transition T1. Par contre il me faut arriver nettement avant le nageur de l'équipe 2 si je ne veux pas les freiner....mais bon, ils ne visent pas non plus le podium ;-)

    Le jour de la course :

    Malgré une météo plutôt pessimiste, et bien on va s'en sortir très très bien avec même du soleil et surtout pas de pluie avant le milieu de l'après midi.

    Les 75 équipes Cap vont se retrouver pour un petit déjeuner dans la tente officielle avant d'aller s'installer dans le parc bondé comme un train de banlieue à New Delhi. Ce sont plus de 2300 participants qui se pressent le long des rangées. Les 225 T-shirt violet "Capgemini" sont bien visibles..devant ceux d'Ernst & Young ;-)

    Natation

    Tri-Relais La Baule 2017 - CapgeminiPas bien compliqué, deux paquets de 350/400 nageurs vont faire un gros V inversé de 500m. Comme d'habitude je vais me caler sur le coté extérieur et, malgré le monde, je me retrouve assez vite à nager cool (merci la combinaison 3.8 :-)). Sortie à fond les ballons et remontée de tout le looooooong parc (on était sur la deuxième des biens 100 lignes). 

    Résultat natation : 17mn26s - 141eme sur 800 - 14eme sut 75 Capgemini

    Transition express...enfin bon, à mon rythme ;-). Je me rééquipe version vélo et, 15sec après mon OK voila le nageur équipe 2. Comme quoi nos niveaux respectifs étaient bien calibrés ;-)

    Vélo

    Tri-Relais La Baule 2017 - CapgeminiComme les 2 années précédentes, Dominique va envoyer du bois et remonter 30 places pour nous faire flirter avec le Top100.
    Quand à moi je me prépare à rentrer pour la 1ere fois dans la "HamsterDance" du relais La Baule avec ses *6 tours * ( 2*180° + 2 mini rond points à traverser). J'ai toujours pensé que 800 cyclistes aux niveaux plus qu'hétéroclites, à mon tour de voir cela de l'intérieur.
    Pas trop fan du drafting dans des conditions pareilles, le risque est ainsi réduit et je vais "sécuriser" mes 30 passages à la con. Ce qui ne va pas m'empêcher d'appuyer au max.
    Finalement c'est assez plaisant. On double (des VTT.... :-)), on se fait doubler par des costauds, ça dépote mais je ne le ferais pas en mode peloton. Ce qui est pourtant "la" solution pour performer sur ce parcours (no risk, no glory comme dirait l'autre).

    Résulat vélo Dominique : 42mn01s - 153eme / 800 - 13eme Cap et 30 places de gagnées au général
    Résultat bibi : 47mn38s - 411eme / 800 - 40eme Cap et 52 places de gagnées (bon, c'est vrai qu'en partant dans la 2eme moitié, il y a quand même plus d'équipes un peu branques qui font péter le VTC ;-)

    Course

    Ronan prend le relais pour les 6,4km où, comme chaque année le niveau est plutôt relevé, en tout cas dans le 1er tiers. Là aussi, il maintient les objectifs de l'équipe.

    Résultat course Ronan : 25mn28s  153eme/800 - 14eme Cap et 3 places de gagnées (c'est toujours cela)

    Résultat global : 1h24mn56s 108eme/800 et 6eme Cap

    On peut dire que l'on est homogène avec au général les places : 141/153/153 et pour Cap 14/13/13. Ce bel esprit d'équipe nous propulse à la 6ème place sur les 75 équipes présentes.

    La victoire revenant à l'équipe Nantaise en 1h13mn42s à une place du top 10


    votre commentaire
  • Date :Triathlon S Saint Grégoire 2017 21 mai 2017

    Lieu : Saint Grégoire

    Format : Triathlon S (750m / 20km / 6,5km)

    Difficile de passer à coté de l'épreuve organisée par mon club. En plus il fait super beau. Bon, coté entrainement c'est pas du tout cela et je me pose toujours des questions sur ma cheville. Mais après tout il n'y a que 5km alors on verra bien.

    Avant course

    Je pose mon vélo dans le superbe parc monté la veille...par moi (bon pas que, faut pas déconner non plus). Je vais en effet passer une grande partie de la journée pour monter des pose-vélo ou des barnums , poser de la moquette, etc.. C'est là que l'on se dit que même pour une "petite" épreuve comme celle de Saint Grégoire (750 participants tout de même), et bien cela nécessite un sacré travail de préparation. 
    L'ambiance est cool, pas mal de grégoriens sont sur les rails.

    Natation

    Configuration locale oblige, la natation se fait dans le Canal (de l'Ile à la Vilaine pour votre info). C'est un petit canal "historique" (comme en Corse ;-)) qui accueille encore des bateaux de ballade. Une natation en ligne droite donc. C'est une joyeuse file de triathlètes + accompagnants qui va donc remonter le canal jusqu'au point de départ (ouille les pieds, la prochaine fois je prendrais des tongs).
    On descend dans l'eau marron (en même temps si elle était bleu fushia il faudrait s’inquiéter). Ma hantise : marcher sur un truc pas net ou surprendre un ragondin. Je vais du coup tout de suite me mettre en mode nage malgré le peu de fond.
    Départ des 250 grenouilles pour 750m de long des berges. Placé globalement au milieu je vais me trouver rapidement en mode "tranquille". Pas de baston et une nage toute régulière même si je sens bien que le rythme moyen est plus élevé que le mien.

    Résultat : 18mn14 - 124eme nageur

    Transition T1 : comme d'hab je prends mon temps mais on ne se refait pas.
    Résultat : 2mn23 198eme T1  et perte de 13 places

    Vélo 

    Pour le vélo on va faire 2 boucles de 10km via des aller/retours dans les environs de Saint Grégoire.
    http://www.openrunner.com/index.php?id=5366595
    Donc pas mal de 1/2 tours , des passages devant le public en folie :-) la montée de la piscine etc...

    Là aussi, je me dis que le niveau global est nettement plus élevé que mes maigres performances. Mais qu'importe le parfum pour autant qu'on ai l'ivresse :-). 

    Résultat : 43mn32 186eme perte de 41 places

    Transition T2 : 1mn07  176eme T2 et perte de 5 places

    Course à pied

    Là aussi deux boucles de 3,2km environ.....comment cela ? pas 2*2,5 ? il y aura donc du rab mais comme on a payé pour en chier on ne va pas se plaindre
    http://www.openrunner.com/index.php?id=5427278
    Le parcours est assez simple, nous partons en paralléle du canal pour le rejoindre à mi-boucle et revenir par le halage. 1ere boucle OK mais la 2ème sera nettement plus dure même si ça passe (encore heureux pour un S....).

    Résultat : 39mn30 218eme (ouille) et perte de 30 places (re ouille)

    Résultat global : 1h44mn44 et 213eme sur 235 classés (environ 250 inscrits)

    Bilan

    Vraiment une épreuve sympathique, qui plus est sous un superbe soleil. Je comprends que l'on fasse le plein tous les ans ;-)


    votre commentaire
  • (en construction)

    Date : 30 avril 2017
    Lieu : Coëtquidan

    Format : Triathlon S par équipe Contre La Montre (750m / 20km / 4,5km)

    Deuxième "Objectif club Saint Grégoire" de l'année, ce triathlon est bien particulier :

    • C'est une épreuve par équipe de 5 (classement sur le 3ème) et en contre la montre
    • La natation se fait en piscine :chaque équipe faisant les 750 dans une ligne avant de la libérer
    • 20km de vélo avec drafting autorisé au sein de son équipe
    • Le tout au sein d'une base militaire (Ecoles de Saint Cyr Coetquidan)

    Classique depuis 3 ans au sein de Saint Grégoire Triathlon, cette épreuve a l'intérêt de lancer très tôt la saison de triathlon.

    Ce sont 15 équipes du club qui vont participer à cette épreuve si particulière. Je vais prendre le lead de l'équipe N°9 avec 4 collègues "The triathlètables"

    Triathlon S Coetquidan 2017

     

    Pour ce qui est de la préparation, on ne peut pas dire qu'on a mis toutes les cartes de notre coté. A noter néanmoins une sortie "CLM" sur la boucle de Saint Sulpice histoire d'organiser le vélo. Par contre, même si on a un niveau sur format S relativement équivalent (indispensable sur ce type de course), et bien nous sommes assez hétérogènes sur les disciplines. Du coup, pas de miracle, on va se la jouer "Maillon faible" ;-) au moins pour la natation et le vélo.

    L'avant course :

     

     


    votre commentaire
  • Date : 25 Septembre 2016
    Lieu : La Baule

    Triathlon Découverte La Baule 2016Format : Triathlon S (500m / 20km / 5km)

    Le lendemain du relais avec les 65 équipes Cap dont bibi comme nageur de l'une d'entre elles, l'occasion était trop belle de ne pas réaliser le doublé.

    La vente de printemps ayant vu les 1200 places partir en 30mn...la seule solution était d'attendre le 2ème larguage, celui des slots "partenaires" en septembre. Bien m'en a pris car, malgré le faible quota de places (une trentaine), il en restait encore en soirée. Difficile de résister  à l'attrait de cette épreuve qui m'a vu débuter en 2005 en mode total padawan (pas de combinaison, dossard épinglé et vélo des années 70).

    Ce sera tout de même la 8ème fois que je déposerai mon paquetage dans ce looooooonnng parc vélo. La dernière en date : 2015 dans un contexte équivalent (lendemain de relais Capgemini) mais pas super préparé et subissant encore les effets d'un IronMan de Vichy désastreux pourtant couru 3 semaines auparavant. Pourtant, j'y avais frôlé mon record de l'épreuve en bouclant le S en 1h24 (merci le matériel)

    Le matin de la course

    Triathlon Découverte La Baule 2016Dodo dans l'hotel Mona Lisa près de la gare et départ semi matinal avec deux Cap Alsaciens inscrits également. Je vais retrouver 3 Grégoriens venus se rassurer au milieu des Btwins et autres vélos de ville (non je déconne, il y a aussi du sérieux avec des cadets de club à la pelle)

    Natation

    Depuis 3/4 ans c'est départ en deux gros paquets de 600 et boucles similaires pour les deux groupes histoire d'éviter les plaintes version Caliméro (bouhhhh, c'est trop injuste, le courant était contre moi). Comme la veille, un simple U de 500m avant de traverser la plage). Partant comme d'habitude à l'extérieur j'évite la baston et parvient assez vite à nager vraiment cool. La petite houle de la veille est cette fois ci inexistante. En vieux singe, j'ai appris de mon erreur sur le relais (dérive hors de la meilleure ligne à cause du courant) et vais donc me corriger au fur et à mesure de manière à sortir de l'eau pile en face de l'arche. Il ne reste plus qu'à traverser tout le parc et se changer avec un petit malus me concernant : ayant bêtement oublié le singlet je vais devoir enfiler le haut vélo. Ce qui, sur une peau encore humide, est un peu énervant.

    Résultat natation + T1 : 15mn20 et 268ème / 1200

    Vélo

    Un peu comme à Carnac la semaine précédente, l'objectif est d'aller le plus vite possible sans se poser aucune question. La course est avec drafting, je vais donc en faire un peu mais pas tant que cela. Détestant être dans les roues ce format va me motiver pour placer des patates régulièrement afin de me mettre en tête de peloton. Et à force de papates, la moyenne est bonne. Je vais faire péter un bon 34 de moyenne grace aux roues Airborne et à une version super light du vélo (pas de prolongateur, pas de kit réparation et bidon à moitié rempli ;-))

    Résultat vélo + T2 : 38mn26 et 258ème. J'ai même réussi à gagner 27 places en vélo, c'est la 1ere fois que cela m'arrive. Généralement je me fais allumer, surtout en sortant dans le premier 1/4 de natation.

    Parcours Strava : https://www.strava.com/activities/724065895

    Course à pied

    5km, c'est limite un échauffement donc plus aucune question à se poser : à fond, on verra bien si cela tient. Dans les premier 200m, un rapide coup d'oeil sur la fitbit me donne un 4:30 au kilo. Je n'ai jamais courru comme cela ! C'est l'effet "Dossard" certainement.

    Résultat course à pied : 22mn30 et 350ème. Perte de 14 places certes mais je suis super content. J'ai même battu mon record Strava

    Le parcours Strava : https://www.strava.com/activities/724065877 

    Général

    1h16mn15 et 255 sur 1009 finishers. Reccord pour La Baule et sur format S (compte tenu du parc énorme, on peut considérer que c'est comme un S malgré les 500m de natation). Pour mémoire j'avais mis 1h35 en 2005 ;-)

    Vidéo :

    Le triathlon S dans son intégralité : https://www.youtube.com/watch?v=pCMjVQTN58A 

     

     


    votre commentaire
  • Date : 24 septembre 2016

    Tr-Relais La Baule 2016 - Capgemini
    Lieu : La Baule 
    Format : Tri-relais 500m/26km/6,4km

    Après le succès de l'édition 2015 (40 équipes de la division services venant de Paris et les grandes villes de l'ouest), le service communication de Capgemini a décidé de monter d'un cran en étendant le concept à toutes les divisions soit environ 12 000 salariés.

    Au final ce seront 65 places proposées pour 90 demandes. Cela dans toute la France. Les équipes viendront de Rennes, Nantes, Bordeaux, Bayonne, Toulouse, Marseille, Lyon, Grenoble, Strasbourg, Lille, Paris et Orléans. Un véritable tour de France !

    Pour ce qui me concerne, je rempile en tant que nageur avec mes deux compères (ci dessous : Erwan (moi)/Dominique/Ronan). Nous serons de nouveau réunis sous la bannière "IronBreizh" avec 5 autres équipes Rennaises à nos cotés.

    Tr-Relais La Baule 2016 - Capgemini

    Le programme : 

    • Dîner avec près de 200 personnes le vendredi soir dans un restaurant de La Baule (malheureusement pas sur la plage, aucune des paillotes n'étant capable de nous accueillir). Ce sera l'occasion de distribuer les récompenses du challenge Strava (meilleurs entraînements sur les 3 semaines avant la course)
    • Petit déjeuner dans le méga barnum puis Relais le samedi matin avant de tous se retrouver sur la plage pour un giga pique-nique.

    La course :

    Je serais le nageur de l'équipe "IronBreizh". L'an dernier nous étions les 2ème de 40 équipes Capgemini, 61ème sur l'ensemble des participants. En résumé : on ne change pas une équipe qui gagne.

    650 équipes cela fait presque 2000 personnes dans le parc vélo. Certes il est grand mais cela génère un joyeux bordel. Les équipes Capgemini sont plutôt au début, c'est donc une marée bleu ciel qui est présente (avec en face une marée jaune d'EY et une autre marée bleu ciel pour les équipes STX (chantier naval de St Nazaire)). Derniers conseils entre participants et la vague de bonnets roses descend sur la plage.

    Départ en deux groupes face à une mer un chouye agitée. De loin ce n'est pas vraiment Hossegor mais lors de la rentrée on a bien senti les vagues puis la houle. En tant que nageur je vais la jouer un peu large et, logiquement, perdre du temps lors du passage des bouées. sur le retour, avec le courant de coté, ma nage sera assez peu rectiligne. Résultat une arrivée à l'extrémité de la zone synonyme de perte de terrain mais c'est le jeu ma pauvre lucette. Remontée à fond les ballons sur  la plage puis le long du parc (les équipes Capgemini sont coté sortie). La foule est compacte entre les nageurs, les équipiers, les cyclistes qui partent en faisant "clac/clac". J'arrive tout de même à dépasser quelques otaries, c'est toujours cela de gagné. Passage de puce et Dominique part file pour sa hamster dance.

    Résultat natation + T1 : 12mn25  92ème au global et 9ème Capgemini (à 4secondes de la 7ème place et 1 minute du premier Cap)  

    Comme d'habitude le vélo est constitué de 4 boucles de 6,4km avec ses deux rond points et deux 180° par tour. 650 équipes en même temps = drafting "techniquement" obligatoire mais du coup il y a création de pelotons (logique et en plus comme il y a un peu de vent, ceux qui veulent performer et sont habitués à rouler en groupe ne vont pas hésiter). La configuration de la boucle avec 4 passages dangereux par tour (les 2 petits ronds points + 2 demi tour) ajouté à l'énorme variabilité des vitesses en font un cocktail détonnant. Heureusement une seule chute sans gravité  répertoriée chez Capgemini. Mais tous les cyclistes "performants" reviendront au parc avec un peu de peur dans le regard. Pour la petite anecdote on va voir un cycliste Cap rentrer dans le parc  avant les leaders.... c'est clair il avait fait un tour voire deux en moins. C'était du à une casse sur le dérailleur, les arbitres ont été cools en laissant le coureur partir tout de même avant une évidente disqualification

    Résultat vélo + T2 : 42mn45 6ème Cap et 98ème vélo avec un gain de 23 places.

    C'est au tour de Ronan d'aller chatouiller le bitume Baulois. Ce n'est pas compliqué : un A/R à fond. On terminera ensemble sur la finish line.Tr-Relais La Baule 2016 - Capgemini

    Résultat course : 24mn42 6ème Cap et 100ème au total avec un gain de 7 places.

    Résultat final : 1h19mn54 4ème Cap sur 65 et 62ème au total sur 620 équipes classées (environ 650 finishers).

    Rappel 2015 et évolution: 

    Tr-Relais La Baule 2016 - Capgemini

    Bilan : en tant qu'équipe la plus homogène de Capgemini (écart de classement entre le meilleur relayeur et le moins bon), nous terminons à notre place (4ème, logique avec 65 équipes et quelques "costauds").

     

    Revoir le Triathlon Relais dans son intégralité : https://www.youtube.com/watch?v=djDy-MIZWUs 

     


    votre commentaire
  • Triathlon M de Carnac 2016Date : 18 septembre 2016

    Lieu : Carnac 
    Format : Triathlon M 1500m/40km/10km

    Le club de Saint Grégoire a choisi cette épreuve comme "Sortie club de fin de saison". Après Quiberon 2015, Coëtquidan 2016, Laval 2016 et bien sur Vitoria 2016, la cité aux mille menhirs va donc voir débarquer une horde de Grégoriens noirs et roses.

    Deux options possibles : S & M (Championnat de Bretagne). Alors que 10 SGT vont "timidement" se présenter sur le départ du sprint, le format olympique sera envahi par nos couleurs avec 69 Grégoriens sur 240 places. De mémoire de speaker breton, personne n'avait jamais vu cela. Bon au final on sera un peu moins de 60 mais tout de même.

    Épreuve "pure" c'est à dire sans drafting histoire de sortir les engins de guerre; Carnac propose un 1500m en mer (normal) suivi de 3 boucles vélo entre la partie plage et le centre ville et enfin 3 aller/retours le long des plages (Grande plage, Legenese et un peu de Ty Bihan pour les connaisseurs).

    Bon, on y va cool donc aucune préparation spécifique mais je me dis tout de même que dans la lancée de Vitoria et en mettant tous les atouts possibles de mon coté il y a moyen de battre mon meilleure temps sur M. Pour rappel mon maigre reccord c'est 2h54 à Paris en 2011, pas super glorieux tout de même. Mais là je sors les roues de compet, la super combinaison, les chaussures sur le vélo avec les petits élastiques (comme les pampers) et tout et tout. Sans compter que le "mini" parc sera la garantie de transitions pas trop pénalisantes.

    Météo entre deux, je désactive l'option WE pour se la faire en mode opération commando avec covoiturage optimisé (3 triathlètes et 3 vélos dans une 508 breaks). Après 1h45 de route nous déboulons donc à Carnac qui semble atteint d'une "Grégorite" (apparitions de Grégoriens un peu partout).

    Le départ programmé à 14h30 nous autorise une reconnaissance de la boucle vélo de 13km qui semble assez piégeuse. En bons professionnels nous nous devons d'aller vérifier cela. Mais en bons professionnels (bis) on va devoir écourter les 2/3 derniers kms pour ne pas louper le départ ;-). Bilan : finalement ce n'est pas aussi dangereux qu'on pouvait l'imaginer.

    Arrivée dans le parc à 14h en bon dernier et,  zut, la photo de groupe SGT a été faite sans nous. Le parc est bien construit avec les "barres" auxquelles on suspend le vélo. Les arbitres sont également regardants sur le bordel et un gros tas de sac à dos se constitue dans un coin.

    La photo de groupe :

     

    Triathlon M de Carnac 2016

     

    La natation : 1500 en 1 boucle sereine.

    Triathlon M de Carnac 2016Avec un mois de septembre exceptionnel la température de l'eau est encore à 19/20°C donc combinaison optionnelle. Mais, allez comprendre pourquoi, il n'y avait qu'un SlipMan : notre animateur FaceBook JP bien décidé à se la jouer vintage (bon, sur son Specialized Shiv tout de même, faut pas déconner). Environ 250 au départ, ce n'est pas la foire d'empoigne mais les contacts sont réguliers jusqu'à la 1ere bouée. Sans vraiment réfléchir j'essaie de nager le plus proprement possible et...ça marche. J'arrive même avant certains costauds du club, la gloire...temporaire.

    Sortie de l'eau en 29mn16, 60ème scratch et 18ème SGT.

    Transition T1 : court et rapide.

    C'est un parc destiné à faire péter les records. Certes je continue de mettre mes chaussettes mais avec les chaussures sur le vélo et un parc concentré cela passe comme une lettre à la poste. Mais le niveau est là comme les classements vont le montrer.

    Sortie de T2 en 2mn26, 235ème (sur 250, belle perf non ?) et 45ème SGT (sur 50). Je vais y perdre 14 places dont 2 SGT (les saligauds)

    Vélo : à fond du début à la fin

    Triathlon M de Carnac 2016Dés le départ l'ambiance est donnée, ça va chauffer sur le bitume avec tous les gars lancés à fond en mode contre la montre. Sur le plan, la boucle parait piégeuse avec de nombreuses relances. Certes ces dernières sont là mais sans danger (sauf 1 virage à la con). Et cela donne du piquant. Je vois mon compteur s'affoler à 35 de moyenne. on s'en fout, on verra bien. Je me fais déposer par quelques costauds du club mais c'est le jeu ma pauvre lucette. Petite gloire tout de même, je parviens à ne pas me faire rattrapper par la tête de course. Ce qui était normalement garanti avec 3 boucles vélo. Serais je dans un bon jour ?

    Fin du vélo en 1h13mn38, 171ème et 34ème SGT. Perte de 34 places dont 8 SGT. Je suis dorénavant 154ème mais super fier de mon 33 de moyenne (merci les roues Airborne)

    le parcours Strava : https://www.strava.com/activities/716812031 

    T2 : bis répétita

    Idem que pour T1, cela va trés vite (enfin j'ai l’impression....).

    Sortie de T2 : 1mn59, 241ème (c'est démoralisant, ils font comment les autres) et 47ème du club. j'arrive même à perdre 5 places dans les stands. Surtout que là je n'ai même pas l'excuse des chaussettes.

    Course à pied : j'aime regarder les triathlètes qui courent le long des plages...

    Triathlon M de Carnac 20162,5 boucles plates le long des plages de Legenese, un bout de Ty-Bihan et de la grande plage. Autant dire qu'à 50 SGT sur 250 je vais en croiser des triathlètes noirs et roses. Me sentant plutôt en forme, certes les jambes un peu en coton, mais avec la motivation du classement club en tête, c'est parti ! Sur ma fitbit, je flirte avec les 5mn30/kil, on ne se pose pas de question et on allonge la foulée pour boucler ce jogging dominical.

     Temps course : 52mn39, 182ème et 32ème du club.

    Général : 2h39mn59 (sub 2.40 !) : 176ème sur 256 et 31ème du club. Sachant que l'épreuve était tout de même championnat de Bretagne, je suis super content . Et en plus j'explose mon record M de presque 1/4 heure !

     


    votre commentaire
  • Capgemini de nouveau en force au Tri-Relais de La Baule 2016Après la réussite de l'édition 2015 et 45 équipes sur le remblai provenant seulement de la division "services" (2000 salariés tout de même répartis entre Paris et les principales villes du grand ouest). Capgemini APPS France a décidé de remettre le couvert en étendant le concept à toute la société soit environ 12 000 salariés.

    65 places sur le Tri-Relais de La Baule ont été réservées ainsi que moult places d'hotel, le barnum sur la plage etc...

    l'ensemble des sites seront représentés ce qui fera un véritable tour de France avec plus de 20 destinations : Paris, Nantes, Rennes, Brest, Caen, Tours, Orléans, Marseille, Bordeaux, Pau, Toulouse, Lyon, Grenoble, Strasbourg, Lille,.....

    Cela montre comment un tel événement peut être un trés bon vecteur de communication interne et de rassemblement d'équipe. C'est le cas de l'entreprise manitou depuis 5/6 ans (http://manitou-triathlon.wix.com/accueil). Mais aussi Airbus (62 équipes en 2015, SNCF, STX, ECOSYS....)

    RDV le 24 septembre 2016 à La Baule !

    Site des organisateurs : http://www.triathlon-audencialabaule.com/

    NB: pour rappel, Capgemini Monde c'est 200 000 collaborateurs....si un jour la com décide de faire un événement "Groupe", il faudra privatiser l'ensemble du Relais ;-)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique