• Bonjour à tous et à toutes,

    Nous voila en aout, le moment d'un petit point "Objectif". On peut d'ores et déja dire que 2017 sera un peu comme 2014, c'est à dire une année merdique.

    Point sur la saison en cours et à venir

    Tout avait pourtant bien commencé avec l'inscription au LD de l'Alpes d'Huez en mode "voyage organisé" car 80 grégoriens seront présents sur les différentes courses. J'avais même prévu de faire un stage en montage fin mai avec le club. Nickel. 

    Sauf que dés fin janvier la douleur au tendon d'Achille est revenue donc exit la course... bon, il reste du temps donc no Stress. Un peu hésitant je vais me présenter sur le Triathlon S Contre la montre par équipe de Coetquidan fin avril. ça passe malgré un temps plus que merdique.

    Reprise progressive de la course, un peu de vélo et voila le S de Saint Grégoire. Comme d'hab dans les derniers mais OK coté cheville.

    Mais une maladie à la con va bloquer mon maigre entrainement donc exit le stage montagne (en plus les kilos sont toujours là). Bon, pas grave on se le fera au mental. mais lors de ma première grosse sortie début juin je me plante en vélo. Après 10 jours....le verdict tombe, ce sera sans l'Alpe (je fais même sauter le S de Val André début juillet c'est dire).

    Du coup il ne me restera que le relais Capgemini + le fameux découverte de la Baule histoire de se consoler.

    Et pour 2018 ?

    Le club de Saint Grégoire est vraiment exceptionnel car en 2018, il participera à 50% d'une inscription IM ! Vous avez bien lu. Et comme c'est un "rassemblement", les courses de Klagenfurt et Nice ont été retenues histoire de regrouper les rose & noir.

    Inscrit un peu sur un coup de tête à Klagenfurt, les difficultés logistiques (logement, transport....) vont peut être me faire basculer sur Nice. Dans tous les cas, ce sera mon "Big" objectif 2018 : To be again an IronMan !!! :-)

    Verdict : Salade Niçoise ou saucisse ? Logiquement Sud avec son vélo semi montagnard.

    Point sur la saison en cours et à venir


    votre commentaire
  • (en construction)

    Objectif Alpe d'Huez en 2017Le club de Saint Grégoire Triathlon a présenté ses objectifs clubs 2017 avec deux épreuves en point de mire : le Half de Saint Jean de Luz (IronBask le 9/9) et le super L de l'Alpe d'Huez (28/07).

    Pourquoi super L ? Et bien il s'agit d'un Half bien costaud avec :

    • 2,2km de natation dans une eau relativement fraiche (lac de montagne)
    • 115 km de vélo avec 3 cols dont le finish en haut des 21 lacets de l'Alpe (mythique non ?)
    • 22km de course à pied avec 3 bosses (une par boucle dans la station de ski)

    Alors effectivement, après trois IronMan "faciles" (Vichy * 2 et Vitoria), le challenge montagne est intéressant. La préparation devra être beaucoup plus exigeante, en particulier pour le vélo et....la perte de poids.

    Je me tâte encore car la date du 28 juillet n'est pas vraiment facile. Petit plus produit, les organisateurs promettent moult cadeaux au club le plus représenté. Et comme on est déja quasiment 60 à vouloir y aller (sur l'ensemble des épreuves), je sens que le SGT va encore se faire remarquer.

    Il ne me reste plus qu'à perdre 15kg et trouver une bonne grosse pente dans le coin de Rennes. Je viens d'aller fouiner sur Strava, sauf que la plupart des prétendus "cols" sont en fait dus à des erreurs de calcul. Reste les bosses de Saint Germain...mais tellement courtes.

     


    votre commentaire
  •  

    Objectif 2016 : Triathlon XXL de Vitoria Gasteiz (Espagne)Après le Half de Mansigné 2012, le Challenge Vichy 2013, le Half Saint Lunaire 2014 et enfin l'IronMan de Vichy 2015, quid de 2016 ? Et bien ce sera dans le pays basque espagnol à Vitoria-Gasteiz le 12 juillet. Alors pourquoi partir si loin alors que L'IronCorsaire pointe son nez pour sa première édition à Saint Malo ?

    Et bien pour plusieurs raisons :

    • La première est que mon club de Saint Grégoire organise son "déplacement club" annuel sur cette épreuve. On sera donc près de 60 (36 Half, 11 IM et 15 accompagnants) à traverser la France pour un gros WE Espagnol. Je vous raconte pas l'ambiance et la motivation (on va faire péter le Gwen A Du grave !, il y a intérêt que les organisateurs prévoient un stand de Galettes Saucisses, parceque la paëlla....bon..)
    • La deuxième est que j'aime bien les "grosses" épreuves avec de nombreux participants et du public à Gogo. Certes Vitoria n'est pas Roth mais l'ambiance y est super cool (n'oublions pas que c'était une épreuve Challenge il y 3 ans). On devrait y attendre environ 2000 triathlètes répartis sur le Half et le Full.
    • Ce triathlon en Espagne marque le début de ma carrière internationale ;-)
    • Même si les Pyrénnées ne sont pas loin, le dénivelé vélo n'est pas monstrueux. On souffrira peut être de la chaleur mais Juillet n'est pas réputé pour être caniculaire dans cette région. Et après Vichy 2015 et ses 35°C, je suis paré.
    • Et enfin, il n'est pas trop cher pour un format IronMan. En plus le club aide financièrement sur l'inscription et l'hébergement. Sans compter que la descente va se faire en covoiturage à mort pour réduire les frais.

     Quelques infos : 

     Et maintenant que vais je faire ?:

    • Objectif 2016 : Triathlon XXL de Vitoria Gasteiz (Espagne)Commencer par perdre pas mal de poids. Pour cela je me suis inscrit à une sorte de "Challenge" dans une salle de sport atypique s'auto-proclamant "Anti salle de sport". Je vous rassure, ce n'est pas une salle où on passe la séance à boire des bières, bouffer gras et jouer à la belote (voire la pétanque quand on est en grande forme physique). C'est une "anti salle" au sens ou elle propose uniquement des séances en mode HIIT (exercices intenses mais court). Objectif : perdre 15kg voire 18/20 en 3/4 mois.
      • Leur site : http://www.trainingacademy.fr/fr-FR/home 
    • Se remettre très sérieusement au vélo et à la course
    • Faire péter les sorties longues à partir de mi avril
    • Le triathlon M de Laval en apéritif histoire de se rassurer (un peu)
    • Peut être un Half "sauvage" c'est à dire sans orga "entre potes" avec les gars du club début juin.

    Quels objectifs ?

    • Finir
    • Battre le temps de 12h30 de Vichy 2013
    • Passer un super WE en groupe

     


    votre commentaire
  • Après avoir lu une série TOPITO trs sympa sur les marathons, voici, sur le même principe, mes ressentis sur 4 triathlons qui m m'ont marqué.

    Triathlon de La Baule Le premier, plein de fois en S, M et Relais

    Camembert Triathlon La Baule

    Triathlon de Cesson Celui de mon club historique, courru 5/6 fois en S

    Camembert Triathlon Cesson

     

    Triathlon de Paris Juste une fois en 2011 mais un super souvenir qui a enclenché la démarche du long

    Camembert Triathlon Paris 2011

    Triathlon Ironman de Vichy  En 2013, mon seul IM mais quel souvenir

    Camembert Ironman Vichy 2013


    votre commentaire
  • A l'extrême limite du mois de janvier...et de la période de promo de la "bienfaisante" société IronMan suite au rachat de Challenge Vichy ;-), j'ai pris "la" bonne résolution de l'année : retourner dans la cité thermale pour faire exploser le chrono de 2013 soit 12h30.

    Cela me permettra de juger la qualité des deux gros organisateurs de courses format IM dans le monde : Challenge et Ironman (bon, OK, ce n'est pas vraiment le but). Avec, entre autres : 

    • Moquette rouge contre moquette bleue
    • "Bienvenue dans la famille Challenge" contre "You are an Ironman !"
    • Les bouts de choux accompagnant les finishers contre.... ben plus rien (pas autorisé ! non ? si ! rhoooo)
    • La biere Erdinger contre la Budweiser
    • Deutchmark (euh non Euro) contre Dollar
    • 3,9km contre 2,4miles
    • 180km contre 112miles
    • 42,2km contre 26,2miles
    • Merkerl contre Obama
    • Ferdinand Piesh contre Tony Stark
    • T-Shirt finisher un peu trop soft contre gros logo M bien pimpim;-)

    J'espère en tout cas que ce que j'avais trouvé génial en 2013 sera encore là :

    • Des bénévoles super
    • Des ravitaillements hyper bien achalendés tous les 20km en vélo et 2,5km à pied
    • Le massage à la fin pour "bien" récupérer
    • Une méga ambiance de la pasta party à la ligne d'arrivée
    • Une jolie chtite médaille pour les souvenirs :-)

    Le site des nouveaux organisateurs : http://www.ironman.com/fr-fr/triathlon/events/emea/ironman/vichy.aspx#axzz3QceA8XeR


    votre commentaire
  • Après 2 mois ... d'une absence totale de reprise ;-) je me décide enfin à caler un objectif digne de ce nom pour 2014.


    On joue la proximité avec le triathlon Half Ironman de Saint Lunaire http://www.emeraude-events.com/ 

    Ce sera la 2ème édition après une course 2013 trés réussie.

    L'épreuve a lieu dans un cadre trés agréable avec natation dans la baise de Saint Lunaire et des parcours vélo + course proches.

    Un bon WE de septembre en perspective !

     


    votre commentaire
  • Nous voila en plein dans la période des bonnes résolutions. Dans la foulée de jours "no limit" avec dinde aux marrons, buches et moult boissons alcoolisées (siii, le cidre de la Galette, cela compte aussi !), notre esprit est rempli de remords mais motivé à bloc pour l'année à venir.

    Parmi celles ci on trouve les grands classiques :

    • J'arrête de fumer/boire (ouf, il y a les cigarettes électroniques...euh...moins nocif ?..et le pastis électronique, c'est pour bientôt ?)
    • Je fais un régime (heureusement il parait que les gateaux Weight Watchers sont top, et comme ils sont plus légers, on peut en prendre trois !)
    • J'arrête de raler (moi grognon, certainement pas ! et pui, tu es qui pour dire cela ?)
    • Je me mets au sport (promis j'irai au distributeur de l'étage de dessous par l'escalier ! mais uniquement à l'aller, au retour je serai chargé...)

    Avec les petits nouveaux très 2.0

    • J'arrête les selfies (n'importe quoi...bon peut être 2 ou 3 par jours mais pas plus)
    • J'arrête Facebook (ce n'est pas parceque je l'ai en page de démarrage que je suis accroc, c'est juste pour économiser des clics)
    • J'arrête de publier n'importe quoi sur Instagram (pourtant, il est si chou ce petit chiot)
    • Je ferais une journée par semaine sans Smartphone (...ouais, marrez vous, essayez pour voir...)

    Mais concentrons nous sur le fameux "Je me remets au sport".

    Janvier voit fleurir les propostions des clubs de gym avec le 1er mois à 9,99E seulement (99,9 les mois suivants), Decathlon nous fleuri les soldes de "Equipez vous pour vos BR !" (surtout en running et fitness) jusqu'à la communication gouvernementale qui nous tartine de "30mn d'activité / jour".

    Alors moi aussi, je m'y remets histoire d'être dans la mouvance du moment (le 1er qui dit "comme un mouton" prend mon sabot dans la gueule). J'entends quelques ricannement ou interrogations sur le fait que je me "remette" au sport alors que je viens a peine de publier un bilan 2013 avec près de 9h/semaine ! Oui mais c'était en 8 mois à fond les ballons suivi de 4 mois désastreux synonyme de reprise de 15kg (15 ? non ? si ! Rhooo !).

    Donc je lance le défi de faire en moyenne 8h par semaine. Pour cela mon fidèle Runkeeper va m'aider via les fonctions "Challenges" avec au menu :

    • 125 km de natation
    • 6000 km de vélo
    • 1000 km de course à pied

    Les trois challenges sont renseignés dans Runkeeper, 1er bilan dans trois mois.

    Alors si vous aussi décidez de passer la seconde, munissez vous d'un "coach" électronique comme Runkeeper, vous ne le regretterez pas.


    votre commentaire
  • Un constat, la course à pied est totalement liée à la notion de distance. La quasi-totalité des coureurs raisonnent en distance (j’étais pas en forme, je me suis juste couru 12km)  ou, à la rigueur, en temps… accolé à une distance (j’ai fait 45mn… aux 10km). Alors mis à part Forrest Gump et quelques autres runners mystiques, on a tous en tête les distances courues à la sueur de nos fronts (sauf à avoir le bandeau de Bjorn Borg).

    Du coup, on calcule tous (et tout) ! Quel que soit le parcours réalisé, on veut absolument quantifier la distance : combien de tour de pistes ? Combien de tours d’hippodrome ? Au fait, il a quelle longueur ? Et à l’intérieur ou l’extérieur ?  Ahhhh je suis content de mon petit parcours, en plus il fait pile 10km ;-) etc., etc.…

    Je suis bien sur à fond dans cette logique. Depuis toujours je me motive beaucoup plus sur la base de la distance parcourue plus que du temps ; et la vitesse moyenne n’en parlons pas. Quelques exemples depuis 25ans qui me confirment cette maniaquerie tant partagée :

    • Quand j’ai commencé à courir je me motivais à coup de tour de mon pâté de campagne (oui, il y avait plus de champs que de maisons !). 1900m environ aux dires du compteur de la 305 de mes parents.
    • Puis ce fut le tour du 7eme arrondissement lors des études (8km mesuré sur un plan de Paris avec mon double décimètre) et les X tours du Jardin du Luxembourg (attention, soyons précis, tour le plus large ? ou en coupant les pointes ?).
    • De retour à Nantes, les 1500m de l’hippodrome (extérieur ? non… intérieur) et les A/.R le long de l’Erdre au fil des ponts (j’avais même demandé à un ami de mesurer les différents « inter ponts » à l’aide de son VTT. Verdict : 50 otages-Jonelière = 5km).
    • Arrivé à Rennes, ce fut le tour du Thabor (1550m), des Gayeules aux parcours bien plus sournois (je n’ai jamais réussi à en suivre un complètement) ou ceux du Triathlon de Cesson (est ce bien 3km ?).
    • Et puis mes nombreux déplacements professionnels m’ont amené à arpenter le bitume un peu partout sans autre repère que mon temps de course (sauf l’hippodrome de Caen (3km de grand tour) et la piste d’athlétisme de Montreuil (400 mais c’est un peu chiant de compter les tours…)). Alors parfois il m’arrivait de reconstituer le parcours sur Routeyou.com histoire de tracer les Kms parcourus.

    Et enfin la lumière est arrivée avec les fonctions GPS de mon Iphone adoré. Armé de la bonne APPS, le parcours était catalogué, mesuré, répertorié. Le bonheur ! Du coup il n’était plus nécessaire de s’astreindre à un parcours identifié pour quantifier les kms. Apple me les apportait sur un plateau. Bon certes il y a parfois des loupés comme ce jogging matinal à Brest où ma vitesse moyenne de 24km/h alors que je traversais parfois le port à la nage voire passait à travers des immeubles entiers m’a transformé en runner de l’extrême ! Mais globalement cela va et mis à part des calculs altimétriques parfois décalé (lors de ma dernière course à Angers, j’ai parcouru 12km d’un parcours plat comme la main mais le long de la rivière et donc quelques mètres au dessus. Verdict Runkeeper : 115m de dénivelé positif ! Ah ? Je n'ai pas remarqué mes plongeons réguliers dans la Maine ;-)

    En complément on peut ajouter le suivi audio tous les Kms voire des programmes de fractionné ou autre (bon, pas encore le sergent chef des marines qui te gueule dessus mais cela viendra peut être avec la version « Commando »).

     

    Bon, j’exagère, il y a bien sur parmi nous des coureurs rebelles qui partent eu hasard des croisements de chemins et font voguer leurs foulées sans autre objectif que la plénitude absolue d’un nouvel age réminiscent. Et moi-même si j’oublie mon Iphone, je serais des leurs…..et je retournerai sur routeyou pour mesurer mes maigres perfs ;-)


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique