• Cela faisait des années que je me disais qu'il fallait en faire une une fois pour toute. Histoire de régler correctement ces putains de cotes ;-) Certes cela m'enlève l'excuse magique "oui, ok, j'ai souffert, mais mon vélo est mal réglé que veux tu...', mais les pas-si-marginal gains que cela sont toujours bons à prendre.

    Analyse posturaleEt, ma croissance étant terminée, cela me sera bien utile en cas de changement de vélo. J'ai donc craqué sur une proposition du club pour une étude réalisée par APS Provence (https://apsprovence.fr/). 

    Comment ça marche ? Et bien c'est très simple, on vient avec son vélo qui se trouve posé sur un HT, quelque capteurs sur le coté (ambiance acteur de motion capture, Hollywood me voila ;-)) et le tour est joué. S'en suit l'analyse par le pro, et bilan. Le tout synthétisé dans un PDF.

    Analyse posturaleUn peu fashion victime, je vais même me laisser conseiller pour passer de la Selle Fizik Arione livrée avec mon vélo à une Sellitalia SLR Boost (modèle évidé et surtout plus court pour le confort).

    Même si cette analyse était une version "light" (et donc moins chère), c'est amplement suffisant pour un niveau amateur comme le mien. Je recommande donc :-)


    votre commentaire
  •  

    Update du vélo : on passe au bleu (et à l'Ultégra)Vraiment très content de mon Propel 2015, je zieute néanmoins les nouveautés 2020 en laissant traîner mes guêtres  dans les différents magasins GIANT. Et, il faut bien reconnaître que le modèle 2020 est vraiment super réussi : intégration totale des câbles, look super épuré, la classe !.
    Qui plus est j'ai quand même en tête de passer aux freins à disques pour mon prochain vélo. C'est plus sur et ça va devenir la norme.

    Problème, moi qui ai acheté tous mes vélos en occasion avec 2/3 ans d'âge généralement pour les garder ensuite environ 5 ans, et bien je ne suis pas super habitué au tarif plein pot.

    • De Prisa 2004 acheté en 2006 et revendu fin 2009
    • Giant TCR 105 de 2008 acheté fin 2009 et revendu début 2013
    • Giant TCR Advanced SL 2011 acheté début 2013 et revendu fin 2018
    • Giant Propel 105 2015 acheté en 2018...

    Et pour trouver un Propel Disc à prix attractif, il va falloir attendre au moins 2/3 ans. Qu'importe après tout je reste ainsi dans mon rythme de 5ans par vélo. Oui mais voila quand on a la fievre acheteuse après le confinement, le seul soin c'est d'y succomber. Et vlatipa que tombe une annonce sur le Facebook "Vente vélo Bretagne" : un Propel 2015 Ultégra à 1200E. Cela me permettrait de changer à moindre frais en upgradant le groupe et le cintre, banco !

    Je vais réussir une opération blanche en vendant le mien également à 1200E. Certes de la catégorie inférieure mais avec roues jantes hautes GIANT (et accesoirement un pédalier Dura Ace certes pas tout jeune mais de grande qualité). Je "perds" une paire de roues (pour être précis, je la remplace par une paire d'Aksium) et je monte en gamme. Et bien banco ! Le changement pour pas cher (voire même pour -100E si j'arrive à revendre la paire d'entrainement).

    Il ne reste plus qu'à tourner les jambes :-)

    Le vélo en mode entrainement (Vision Team 30) :

    Update du vélo : on passe au bleu (et à l'Ultégra)

    Et avec ses bottes de 7 lieues "AirBorne"

    Update du vélo : on passe au bleu (et à l'Ultégra)

     


    votre commentaire
  • Après :

    • Le vélo Peugeot 1974 de mon grand père en 2005 (1er Triathlon ! :-) )
    • Le De Prisa Alu de 2006 à 2008 (Découverte d'un vélo route moderne)
    • Le Giant TCR carbone 2007 de 2008 à 2013 (le plaisir du carbone)
    • Le Giant TCR Advanced SL 2011 de 2013 à 2018 (ah, ok, un vélo de pro ça dépote)

    Et même si mon fidèle Rabobank m'a accompagné sur les 4 IronMans, c'était le moment de changer et passer également au 11V. Je lorgnais depuis 2/3 ans sur le Giant Propel. C'est un modèle Aéro de Giant (freins et cables intégrés, look bien agressif tout en restant classique et bien noté pour mon "style" puncheur/baroudeur ;-) )

    Un peu comme en 2013, c'est une inspiration qui me fera traîner sur Troc-Vélo et le bon coin. Et là je tombe sur un Giant Propel Advanced pro de 2015, pile ma taille (ML) et en plus sur Rennes. Le prix est OK (1800E avec 2 paires de roues et un home trainer). Il a l'air nickel.... je commence à craquer

    Nouveau vélo : Propel Advanced Pro 2 2015

    Ni une ni deux je mets mon Giant en vente un peu partout(club, troc vélo, leboncoin..). Passant  au 11V, je ne peux rien garder et vends donc  le pack complet avec roues d’entraînements et Cosmic carbone "course" + Home trainer (double emploi).

    Nouveau vélo : Propel Advanced Pro 2 2015Je finirais par le vendre à mon prix initial de 1100E, sincèrement c'est une super affaire. Certes c'est un vélo de 2011 en 10V mais c'est un top vélo (tour de France 2011 pour le cadre).

    Un étudiant de Rennes va me l'acheter. Après avoir essayé 5mn, il sera impressionné de l'efficacité du cadre + Cosmic. Je pense réellement qu'il a fait une bonne affaire. Pour le prix d'un carbone entrée de gamme neuf il a le top + roues d’entraînements + home trainer. 

    Je vais donc "théoriquement" baisser en gamme (Advanced SL à Advanced Pro et Ultégra à 105) mais les 4 ans de plus compensent certainement une partie de la "chute". Et en plus je vais remettre mon pédalier Dura-Ace, donc ça compense un peu :-). Coté poids, il est un chouye plus lourd avant inversion des pédaliers mais c'est subtil.

    Après 2 sorties, c'est sur que le vélo est clairement orienté vitesse. Le confort est équivalent au TCRet il est peut être un peu moins "grimpette" mais c'est difficile de faire la différence vue que je ne suis pas vraiment un montagnard. En tout cas, je suis content de cet achat.

    Prochaine aventure avec ce nouveau vélo, le TOUR'sMan en juin 2019 !

     


    votre commentaire
  •  

    Nouvelle montre Fitbit Ionic AdidasAprès presque 3 ans d'utilisation de la Fitbit Surge je commençais à percevoir ses limites :

    • Non étanche
    • Affichage basique
    • Coté "smartwatch " limité.

    Pour rappel, la Fitbit Surge fait partie des montres connectées "sportives". Dans les faits c'est plutôt un tracker d'activité sur laquelle on greffe une montre avec GPS + capteur cardio + de l'interactivité mais celle ci est très limitée avec un Iphone (à cause des restrictions Apple). On est très loin des possibilités sportives des spécialistes comme Garmin ou bien sur l'Apple Watch et ses applis.
    Mais l'avantage c'est que c'est très simple ! Un bouton pour lancer l'activité, un autre pour stopper, on ne se prend pas la tête.

    Nouvelle montre Fitbit Ionic AdidasAyant déjà remplacé l'utilisation vélo par un compteur GPS Bryton Rider 10 certes basique mais lisible, me convenant bien et surtout pas cher, je me posais la question de glisser vers le luxe en lorgnant les Apple Watch de la génération précédente éventuellement bradées.

    Le destin va me donner un coup de pouce avec la perte de la fonction Bluetooth de ma Surge. Techniquement inutile pour le fonctionnement de la montre...sauf pour synchroniser les datas avec son compte Fitbit, Strava, Runkeeper... enfin le but ultime d'une montre sportive connectée en fait. Après 1h passée au téléphone avec le support Fitbit : rien à faire. Elle n'est plus sous garantie alors Fitbit me propose 30% de remise sur sa remplaçante, la Ionic. Victime d'une technique marketing bien rodée, je craque et je vais même prendre la version "collector" Adidas (oui enfin faut pas pousser non plus, elle a pas les 3 bandes).

    Nouvelle montre Fitbit Ionic AdidasAprès environ 1 mois d'usage voici mon ressenti.

    Aspect général (la montre en tant que ....montre):

    • Design épuré et sobre
    • Très légère et agréable à porter, on la sent à peine contrairement à certaines montres sport qui sont énormes
    • L'écran s'éteint automatiquement et s'allume via un mouvement de poignet (pas dans 100% des cas, c'est un coup à prendre)

    L'historique Fitbit : tracker d'activité

    • Rien à dire, c'est leur métier donc le comptage des pas et étages fonctionne bien
    • Affichage possible des compteurs sur certaines horloges proposées

    Les fonctions "Sport"

    • Différentes fonctions sont proposées dont des mini séances musculation et un timer HIIT mais plus que basique et discret (un peu dommage : c'est la même vibration pour lancer l'exercice et l'arrêter et pas de son).
    • La Ionic propose un comptage des longueurs en piscine avec possibilité de renseigner la taille exact de la piscine. Cela marche assez bien même si un 1/2 tour au milieu du bassin ajoute un tour alors qu'une longueur "battements de jambes" pourtant bien usante ne compte...rien :-)
    • Pas de mode natation eau libre via le GPS, c'est dommage il faudra utiliser le mode running puis modifier le type de sport (mais cela marche très très mal et dans la plupart des cas la montre va calculer votre distance à l'aide du nombre de ...pas).
    • En mode running c'est suffisant pour une utilisation.....simple. Ceux qui cherchent un coach électronique peuvent aller chercher ailleurs.
    • Il est fort possible que des amateurs de fractionné, de travail au seuil, à la PMA etc... trouveront la montre bien limitée. Cela viendra peut être avec des APPS dédiées.
    • Le mode vélo est proche de celui de la course mais là je conseille plutôt de se prendre un compteur GPS pur vélo afin d'avoir un meilleur affichage et des indicateurs dédiés.
    • Il y a certes quelques mini vidéos d'exercice mais c'est un peu gadget et pas vraiment pratique de les avoir sur sa montre. C'est le genre de fonctions qui trouvent parfaitement leurs places sur l'écran de votre smartphone.

    Les fonctions "SmartWatch"

    • Pas grand chose à se mettre sous la dent et c'est absolument incomparable avec les classiques Apple ou Samsung
    • Réception des SMS et signal d'appel certes mais pas de synchro simple mail et calendrier de qualité.
    • On peut à priori mettre de la musique ou des podcasts à condition d'utiliser des écouteurs bluetooth. Totalement inutile si vous disposez de votre smartphone, pourquoi pas en mode "sans".
    • Dernière fonction :le paiement en mode "sans contact". J'avoue être tenté mais pour l'instant ma banque ne le propose pas.

    La vie au jour le jour

    • L'autonomie est importante, facile 7/8h en mode GPS et plusieurs jours si peu d'utilisation sport (mais avec le cardio activé). Et ça c'est quand même appréciable car rebrancher son Apple Watch tous les jours doit être un poil chiant.
    • Le câble de recharge est propriétaire. Sachant que l'équipement est étanche, il est assez logique de ne pas être en mini ou micro usb. Ce serait néanmoins fort appréciable que les fabricants essaient d'harmoniser leurs systèmes de recharge.
    • Sinon, son look est passe partout malgré son bracelet "sport", sachant que je peux en changer.

     Bilan

    • Partant de pas très haut en terme de montre sportive connectée, je ne pouvais pas être déçu.
    • Après coup je me dis que j'aurais du mettre 100E de plus pour une Apple Watch (la prochaine étape ? ;-) )
    • Je ne peux donc pas vraiment la recommander à cause de son prix relativement élevé de 270E. Il faut avant tout bien cibler votre besoin :
      • Faire du sport : allez plutôt choisir une Garmin Forerunner
      • Un tracker : cela commence à 35E chez fitbit (mais pour cela on a seulement les pas/étages)
      • Montre connectée : Apple ou Samsung

    votre commentaire
  •  

    Heureux possesseur de Zipp 404 boyaux depuis début 2013, j'ai eu l'occasion d'apprécier leur efficacité sur les parcours de Vichy (2013 & 2015), Feins (2013), Saint Lunaire (2014) et La Baule (2015). Rien à dire, ce sont des avions de chasse.

    Néanmoins, ne sachant pas changer de boyau, je partais à chaque fois avec seulement une bombe anti crevaison...si cela peut passer sur les 20km du S de La Baule, cela aurait été vraiment rageant d'abandonner au bout de 10km sur les formats Ironman ou Half. En fait, j'étais un peu inconscient...mais réaliste : pourquoi amener un boyau de rechange, des cartouches, démonte pneus... pour ne pas pouvoir réparer ?
    A chaque fois que je doublais un concurrent sur le bas coté en train de réparer, et bien j'avais un petit pincement au cœur "Et si c'était moi......et ben je serais dans la merde si la bombe s'avérait insuffisante"

    Nouvelles roues "AirShark"Deux crevaisons en entrainement et 80E de boyaux plus tard, je décide d'arrêter les frais et descendre de mon piedestal en revenant au pneu. Après quelques annonces sur Troc-Velo je revends avec un peu de difficulté les Zipp car non compatibles 11v. Et comme la cible de ce type de roues sont des acharnés de beau matos...ils sont tous passés depuis belle lurette en 11V, voire en électrique. Elle feront finalement le bonheur d'un jeune coureur breton qui, avec ses parents comme sponsor, va surement les faire tourner un peu plus vite que moi ;-)

    Avec le produit de la vente, je ne savais pas trop que faire. Trouver une bonne occaze ? Pourquoi pas. Le neuf ? dans cette gamme, rien au dessous de 1400E. Et puis je suis tombé un peu par hasard sur un monteur artisanal : AirShark (anciennement nommé AirBorne). Le concept : une fois OK, il commande votre jante en chine, fait les vérifications, le montage personnalisé et la déco. Après avoir eu le gars au téléphone et surtout avoir fait ma petite enquête sur Internet, ça avait l'air clean et performant. En plus c'est un breton (Saint Brieuc) !

    Roues nues à 680E + pneu + chambres < 750E  le produit de la vente des Zipp. Banco pour une nouvelles paire de roues full carbone.

    Je choisi un montage finition carbone 3K avec rayon et moyeu blanc (cela donne une sorte de halo blanc quand on roule, et c'est sympa...même si le cycliste n'en profite pas vraiment ;-)). Et pour la déco, le vendeur est aidé d'un graphiste qui a bien ciblé ma demande avec, au final, le modèle de mon vélo c'est à dire "GIANT TCR ADVANCED SL" reprenant les couleurs principales blanc/bleu/orange.

    L'annonce Troc-Velo du vendeur : http://www.troc-velo.com/roue-roue-pneu-airborne-1-1-1258475.htm

    Je recommande vraiment, ce fut professionnel à tous les points de vue (conseil, préparation, logistique et bien sur produit / décoration)


    votre commentaire
  • Bonjour à tous et à toutes,

    A l'automne j'avais envisagé d'acquérir un vélo type CLM (Cannondale Slice) en vendant mon Giant TCR. Mais, raison retrouvée, le coté exclusif du CLM m'avait fait abandonner le projet.

    Les semaines passent et, il y environ 1 mois je jettes un oeil sur Le Bon Coin où on peut trouver de vrai perles. Et je ne parle pas des "vélo course" à 30E ou "vélo vile tré bonne éta" qui pullulent mais bien des quelques bonnes affaires en vélo de route.  Troc-Vélo est certes le meilleur site de vente de vélo "entre cyclistes" avec un moteur de recherche précis, des vendeurs connaisseurs, une offre trés étendue. Mais on a peu de chance d'y trouver la vente miracle du gars non cycliste qui s'est fait plaisir avec un beau vélo mais, se rendant compte que 3 ans après il est sorti 10 fois, le revend au tiers du prix sur le bon coin.

    Donc sans aucune intention d'achat j'y jette un oeil. Le hasard me fait tomber sur le vélo d'un collègue du TOCC (qui pourtant s'y connait bien), le même que le mien (Giant TCR Advanced) mais plus récent (2011 au lieu de 2007). Connaissant le gusse, je sais que le vélo est bien entretenu et je me dis qu'en vendant le mien je pourrais réaliser une bascule sympa pour pas trop cher. Certes il est en Shimano 105 alors que je roule en Ultégra mais le 105 2011 est peut être meilleur que le Ultégra 2007.  Je réactive donc les annonces de novembre "au cas ou" dont une parution sur le fameux Bon Coin. 2h plus tard, 3 propositions.... qui ne sont que des arnaques d'acheteur malheureusement à l'étranger mais voulant "absolument" mon vélo et prêts à le prendre tout de suite via un virement bancaire. Arnaque classique où le gusse récupère votre RIB et bonjour les emmerdes.

    En // de ma vente je vais fouiner un peu plus et trouver une perle sur Onlinetri : un Giant Advanced SL Rabobank 2011 pour à peine plus cher que le Giant 2011 ci dessus ! C'est carrément le vélo de l'équipe pro Rabobank ! (sauf le groupe qui est Ultégra et non dura-ace), soit le mpdèle haut de gamme de Giant.


    Du coup je confirme l'achat alors que je n'ai que 2/3 pistes pour mon TCR. Bon, je veux bien le garder comme "mulet" mais je ne suis quand même pas Crésus. Pistes qui vont heureusement se confirmer avec l'achat par un collègue Capgemini de mon fidèle destrier rouge et noir (comme le stade Rennais)
    . Qui plus est le vendeur est Breton (Lannion) et a l'air bien honnête (c'est un coureur junior qui passe à un Look encore au dessus et 2013).

    A peine récupéré la bête je sens tout de suite la différence. Pourtant le TCR C2, ce n'est pas une merde style Décathlon à 300E !. Mais là, le vélo est trés rigide, trés réactif et pour tout dire, avec une sacrée gueule (slooping et tubes oversized)

    Il est équipé de roues Shimano C20 OK pour l'entrainement alors que mes belles Cosmic lui vont à ravir. Bon, il faudrait changer les pneus certes noirs mais avec un liseret rouge pour être raccord...ah lala, quelle fashion victim je suis ...

    Une première sortie (pourtant en Shimano) va me conforter dans l'avis que c'est vraiment une belle monture, c'est rigide, eficace, performant. Pas étonnant que les coureurs pro montent des cols à 30km/h (bon avec un peu plus d'entrainement et peut être quelques additifs)

    A peine 2 semaines plus tard je vais craquer sur les roues "course" d'occasion. Ce sont des ZIPP 404 boyaux vendu par un collègue du TOCC qui passe au modèle 11 vitesses. ZIPP !! la marque de référence des triathlètes !  Un autre collègue Cap m'ayant dèja montré son intérêt pour mes Cosmic je vais faire la même opération que pour le vélo : un upgrade certes couteux mais raisonnable pour accèder au Saint Graal. Exit les Cosmic Carbone, welcome les roues divines ! (même si les Mavic se défendent bien).

    Les ayant montées pour la photo, j'ai fait une microscopique sortie de 2km en jean autour de la maison et rien que là j'ai ressenti l'efficacité de ces roues ! Simplement magique.

    J'ai hâte de faire une "vrai" sortie pour les faire s'exprimer pleinement !


    2 commentaires
  • Et non, je n’ai pas signé avec mon sang sur une peau de bouc à un seigneur des Carpates souffrant d’un problème de peau afin de terminer le Challenge Vichy (tant qu’on y est j’aurais du demander à le gagner !). Et du coup je devrais appeler Westley et son arsenal Laguiole Maxi + clouteuse black et decker modèle « Silver » pour m’éviter un avenir sombre et des frais dentaires exorbitants (même si j’ai une bonne mutuelle). Et non, ce n’est pas de ce « Blade » là dont je parle.

    J’étais déjà dans la catégorie « Semi cake » avec mes pédales Look Kéo « Carbone » au lieu des « Classic » largement suffisantes (eh oui, quand on recherche la perf et que la victoire se joue en 1/10 de secondes au kilomètre, chaque détail compte ;-)).

     

    Mais voila, par un subtil mélange de techno-atitude, de pimpin attitude et de sefaireplaisir attitude, je me suis laissé tenté par la bascule dans le monde de la « blade » avec les Keo éponyme. Et pas n’importe lesquelles, celles en carbone ! Ah ? elles le sont toutes.. merde. Ouf il y a un modèle supérieur avec axe en titane, banco ! (en dixièmes de secondes la victoire, je vous dit !).

     

    Petit tour chez le vélocistes : 250E sur commande. Petit tour sur Internet : 160E livré en 72h….bon, j’aime mon marchand de bonheur mais…je travaille dans les nouvelles technologies et ai donc lâchement choisi la 2ème solution.

     

    Ne désirant pas me péter une clavicule à chaque arrêt, j’ai choisi le modèle de dureté 12 et non le 16 des professionnels beaucoup plus dur (du coup on oublie vite les fameux dixièmes lors de ces choix là ;-))

     J’ai tout de même résisté et n’ai pas craqué pour le modèle « Aéro » (ce sera la prochaine étape ;-)). De plus, à 25km/h…. est ce bien nécessaire.Prochain post : le test des pédales lors d’une sortie vélo. Avec un peu de chance dans 3 semaines ;-) sauf si je croise la route du fameux Comte D pour qui la lecture de ce post fut synonyme de victime facile pour la vente de son contrat d'assurance vie. Du coup, je n'aurais plus besoin de m'entrainer !


    votre commentaire
  • Depuis presque 8 mois, j'étais l'heureux utilisateur d'un single Speed "maison" bricolé à partir du vieux vélo de mon grand père (voir article : http://erwan-triathlon.blogg.org/date-2012-04-08-billet-1391148.html )

    Petit retour en arrière : en 2005 je récupère in extremis un mi -course Peugeot 1974 (entendez vélo de course, bon cadre Reynolds, look "course" et pneus fins mais avec des lumières et des gardes boue). Objectif : faire mon premier tri à La Baule ! Une fois la selle et les pneus d'origine changés (ils avaient un look certes vintage mais usés jusqu'au trognon) ce sera "Mission accomplie" pour le vénérable engin qui m'accompagnera ensuite pendant un trimestre sur mes premières sorties vélo (ouahhhh j'ai fait 18km ! délire !). Mais rapidement je vais céder aux appels du pied des vitesses aux poignées et autre pédales automatiques et, début 2006, je bascule avec délectation dans la modernité (et aussi un chouye de sécurité les trajectoires du Peugeot ainsi que son freinages étant dignes des véhicules des seventies).

    Le vieux biclou trainera au fond du garage de mes parents pendant plusieurs années jusqu'au début 2012 où je le récupère et me décide de me la jouer "Fashion Victime" en le transformant en fixie à moindres frais. Exit le grand plateau, le frein arrière, le dérailleur, les changement de vitesses etc.. + un petit tour chez Guedard (la magasin de vélo près de la gaaaaaare) histoire de certifier le tout et me voila l'heureux propriétaire d'un sympathique Single Spped (c.a.d vélo à une vitesse mais toujours à roue libre, le mode "pignon fixe" me faisant un peu peur, je ne suis pas aussi chtarbé que les coursiers New-Yorkais).

    Quelques mois ont passé et feuilletant électroniquement les magazines branchouilles et reluquant de superbes Fixies "piste" , "Modern" ou "Vintage", je me dis qu'il faut vraiment améliorer le look un peu "aléatoire" du bel engin. Un petit tour sur le WebShop de Brooks la marque mythique du "Bycicle Vintage" et voila que je remplace la selle atroce achetée chez Intersport à mes début du cyclisme (comment ai je pu faire cela, je me fais peur ;-)) par une superbe Brooks B17 couleur "Honey" pour aller avec le bronze du cadre.

    Mais je ne m'arrêtais pas là et complètais par une guidoline cuir de même couleur (sinon cela jure, quelle faute de gout), les cales pieds assortis et, touche finale, le remplacement des pneus "de récupération" rouge à l'avant et noir à l'arrière par deux Schwabs beige qui donnent tout le look au vélo.

    Chjez Guedard, devant les pneux beiges sympas mais chers, j'ai un peu réagi comme flash Macqueen face à Luigi, le vendeur de pneus de Cars qui le persuade de s'équiper de pneus à flancs blancs, le dernier chic automobile des années...1950.. j'ai craqué !. Et j'ai bien fait, le vélo se démarque totalement avec ces nouvelles roues !

    Résultat, un single speed résolument dans les tons beiges (bronze/miel/beige) qui a un sacré style mais toujours aussi casse gueule ;-)

    En fait, aucun risque de piler pour cause d'absence de freins dignes de ce nom, au mieux on...ralentit. Il faut donc pas mal anticiper et surtout éviter de se mettre dans une situation de freinage d'urgence.

    La bête :

     

    Un petit look "course" de l'entre-deux guerres qui me convient assez bien ;-) bon, faut que je vous laisse, je vais m'entrainer sur le vélodromme de Rennes pour les 6 jours du même nom (ah ? cela n'existe plus, dommage..).

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique