• En déplacement à Caen hier soir, je me suis offert une chtite séance de piscine au "Stade Nautique de Caen" (pourtant j'y ai rarement vu évoluer des dériveurs ou des catamaran..il va falloir que je revois la définition de "Nautique". ).
    Situé en plein Coeur de Caen, il est constitué de plusieurs bassins dont un 50M extérieur. Pur produit des anées 60 (quand les villes construisaient des piscines pour que les gens se lavent), on ne peut pas dire que sa  structure de béton et ses carrelages usés soient très attrayants mais un bassin extérieur a un charme que la plus belle des piscines couvertes ne peut apporter.

    La découvrir : http://www.caenlamer.fr/piscinestadenautique/index.asp

    T° Ext : 8°C, T° de l'eau : 24°C. Le bassin fume sous les projecteurs latéraux, ce n'est pas encore les sources thermales d'Islande mais cela y ressemble. Une fois les 10m qui séparent la porte de l'eau avalés, je me retrouve dans la ligne bons nageurs (ça calme hein !..en fait ce sont ceux à qui on a retiré les petites bouées ;-)). Même si ce n'est pas vraiment la foule, il y a toujours deux trois connards pour aller soit trop vite soit pas assez (euh.. du coup je serais pas le connard d'un autre fatalement?). Un petit coup d'oeil à travers la brume, les lignes d'eau club paraissent libres. Ni une ni deux me voila dans l'antre des dieux (Quand le chat n'est pas là, les souris dansent). Une ligne pour moi tout seul, le pied !

    Petit apparté littéraire :
    L'esprit toujours torturé  par le nom de la fameuse piscine je me plonge dans un Robert (le dictonnaire bien sur, bande d'obsédés)  . Voila la définition de "Nautique" : 1-Qui appartient à la navigation 2- Qui concerne les sports pratiqués sur l'eau.
    Il va falloir que je leur demande quand sont programmés les cours de Jet-Ski ou l'entrainement "Run like Jesus". En effet, j'ai toujours cru que la natation était un sport pratiqué DANS l'eau et non pas SUR l'eau mais grâce à Caen je découvre enfin la lumière ...;-)

    Bon allez, je reviens à ma glorieuse séance. Pendant 30mn j'ai donc ondulé tel un flipper royal dans ma ligne VIP. Tout d'un coup une naïade palmé s'insère dans mon domaine. (queuaaaaa, j'avais pourtant fait un petit pipi à chaque extrémité pour marquer mon territoire...). Comme dirait Jean-Claude, il faut être aware, je ne lui ai donc pas sorti un culotté "Vous faites partie du Club ?" destiné à l'expulser de mon royaume (remarque, si elle en était vraiment je me serai trouvé un peu con). Qui plus est elle était plutot mignonne et entretennait son corps par une longue séance de planche+palmes, pas de quoi s'énerver.
    Je me serais trouvé face à une mamie nageant le "dos papillonné" au mileu de la ligne (allez, je suis sur que vous avez déja été confronté à cela.... le fameux dos-papillon pratiqué par le club 3ème age avec des mamies en bonnets à fleurs qui vous balancent leurs bras dans la tronche ? non ? ben vous êtes bien le seul) et bien dans ce cas ma réaction aurait peut être été légèrement différente (en plus avec le problème des retraites et pour peu que je tombe sur une quinqua d'EDF, j'aurai certainement reçu une prime de la CAF).

    Au final, une heure de traitement VIP dans une piscine couverte de brume sous un ciel noir chargé de nuages menaçants, et bien c'était le pied. Et si je n'ai pas pris le téléphone de la naïade de tout à l'heure tel le Bigard moyen à la pêche à la greluche c'est que la nature était trop belle, j'ai pas pu, j'ai gardé la canne dans sou étui et l'ai laissée partir....

    A bientôt pour de nouvelles aventures !


    2 commentaires
  • Ce matin première vraie sortie vélo depuis La Baule (enfin vrai, ..faut pas pousser, à peine 35 km) et qui plus est première sortie avec l'utilisation de mon super POLAR S520. Cette petite merveille de technologie suit les battements de mon chtit coeur sensible et les tours de ma roue. (si, il y en a de temps en temps

    Je l'avais acheté en soldes en juin... et c'est seulement maintenant que je fais une sortie "compléte". Un peu tard me diriez vous.. certes, mais j'ai déja eu pas mal de problème à faire fonctionner la partie vélo (le tout a même du être renvoyé chez POLAR 15j). Mais au final me voila parti avec le capteur cardio autour du torse, le capteur vélo sur la roue et le POLAR sur le prolongateur.

    J'ai un peu l'impression d'être un astronaute sur lequel de multiples sondes permettent à la NASA de surveiller son état de santé (Allo, Houston, on a un problème les battements de Jhon passent à 120...à non désolé, il a vient de découvrir un vieux playboy oublié par un technicien au fond de la capsule...).

    Un coup sur le gros bouton rouge du milieu (là, sur la photo. vous le voyez pas ? vous êtes bigleux ou abrutis ? les deux ? ahhhh ok...) et la connection "sans fil" est lancée. Oh miracle, je vois que mes pulsations sont à 76 euh non, 78, euh non 80 (ce doit être l'émotion) et ma vitesse à....0km/h (vous aviez deviné ?)
    Le compteur des km est à 110. Je n'ai en effet toujours pas réussi à le réinitialiser depuis la Baule (en fait, j'ai essayé d'appuyer sur tous les boutons, faisant confiance à mon sens inné de l'ergonomie des bidules électroniques. Mais comme cela n'a abouti à strictement rien sinon une prise de conscience de mes limites, il va falloir que je me fade la doc en 12 langues).

    Une fois sur la route je vois monter mes pulsations et ma vitesse conjointement (sans blague ?). Me voila à 140 (les pulsations pas la vitesse, je sais que vous avez confiance en moi, mais là cela frise l'adoration débile). Par moment les pulsations montent et la vitesse descend... cela veut dire ?  (Pour "Je suis dans une descente" tapez 1, "je suis dans une côte" tapez 2   0.56E + prix du SMS. Ceux qui ont tapé 1 et qui ne voyaient pas le bouton rouge tout à l'heure, annulez votre RDV avec l'ophtalmo, tout va bien au niveau des yeux..).

    Bilan : cela marche impec même si je sais pas trop m'en servir (ni techniquement ni fonctionnellement). Dés que j'arrive à trouver la formule qui me traduit toutes ces mesures en calories dépensées puis en échelle Mars je vous fait signe (rappellons qu'une unité de l'échelle Mars vaut 0,75 unité de l'échelle Snickers et 122 unités de l'échelle haricot vert).

    La suite des aventures du cosmonaute de la route dans les prochaines aventures (Mon petit doigt me dit qu'il faudra que j'expérimente cela sur mon hme trainer...)


    1 commentaire
  • Comme tout bon athlète qui respecte et est à l'écoute de son corps (hum.), j'ai fait une « coupure de récupération » suite au CD de La Baule.
    Les puristes applaudiront des deux mains en préconisant de réduire fortement le rythme jusqu'à 4/5 heures par semaine pour se ressourcer physiquement et mentalement après des mois de compétitions et d'entraînements à 15/20h par semaine.
    J'ai donc appliqué le principe à la lettre.
    Le problème, partant de 4/5 heures d'entraînement maximum il m'était difficile de passer à -10, -15h !. Solution, créer des heures « négatives » en allant se bâfrer chez MacDo. Là vous devez commencer à vous dire que j'essaye de vous embrouiller, à prendre la maîtrise de votre conscience jusqu'à que vous vous disiez le plus naturellement du monde :  "Ben oui, c'est lui qui a raison ! Il faut créer une rupture ! Quelles que soient les conséquences ! Du passé faisons table rase ! viva la Révolucion !"
    Mais comme je vois que cela ne va pas marcher, passons à la triste réalité : 3 semaines de glande totale avec moult MacDo version 3176 Kcal (moult : (du latin multum) Très, Beaucoup. Donner moult détails).Et quand je dis 3176 Kcal je suis sur de mon coup, j'ai été sur le site de Macdo pour le calculer : http://www.mcdonalds.fr/#/nutritional-information/nutritional-calculator/  d'ailleurs voila le triste résultat :

    (Tout ça ? Et vous étiez combien ? Ben, euh, j'étais seul... Non ? Si ! Rhoooo...)
    3 semaines, 12 Big Mac et 3kg plus tard. Je termine enfin ma « rupture » pour revenir aux fondamentaux. C'est-à-dire :
    1) Supprimer le Big mac de mon alimentation
    2) Me remettre à une activité physique minimale
    3) Ne pas remplacer le Big mac par le Supreme Cheese
    4) Ne pas limiter mon activité physique au refus de l'escalator


    Pour le Big Mac, cela devrait coller avec un minimum de bonne volonté (quoique leur dernier hamburger « total crousty cheese » à l'air pas mal.. aie, cela me reprends ! Satan, sors de ce corps !).
    Pour le sport, la météo n'a pas été top mais j'ai réussi à me refaire une 1h de piscine (Piscine de 50m découverte le soir sous la pluie. Je conseille). Et là j'ai été contaminé par la maladie du Nagé-Nagé (la maladie du Nagé-Nagé ? tu t'arrêtes pas !).
    Une ligne d'eau quasiment pour moi tout seul, les étoiles pour plafond, la brume qui flotte au dessus du bassin et le corps qui glisse comme une dauphin... (eh les filles, je vous fait pas rêver avec mon romantisme ?).
    En tout cas la machine, certes « diesel », est réenclenchée (lentement mais surement). Aujourd'hui, petite sortie vélo de 30 km (on ne rigole pas dans le fond SVP). Je pars en déplacement, et je vais même prendre mes runnings pour (essayer) de courir le matin.
    Nouvelles au prochain épisode


    3 commentaires
  • Et oui ! vous avez bien lu ! je suis dorénavant un Ironman en pleine puissance.

    Comment cela est il possible ? moi qui ai déja du mal à boucler un sprint ? Et bien tout simplement en dégustant un malabar. Cette petite friandise rose qui a fait le bonheur de nos enfances (snirf).
    Ainsi, hier, entre les baguettes de pain, les croissants et la pile de Ouest-France tronait une grosse boite de Malabars. Tel Proust devant sa madeleine, d'inombrables souvenirs d'enfance ont submergé mon chtit cerveau : les bulles que je n'ai jamais réussi à faire, les visites chez le dentiste et les fameuses décalcomanies "pour faire biker". La larme à l'oeil et la main tremblante j'ai donc tendu ma pièce de 20cts en échange de la mythique plaquette de bubble-Gum rose (le prix n'avait pas changé depuis mon enfance, ah si, merde, on est passé à l'Euro).

    Me délectant du bonbec de mon enfance, je déplie nonchalemment la décalcomanie et là... oh surprise..oh geste du destin... le fameux "Ironman", légende des Marvell (Les 4 fantastiques, Spiderman, Superman,Super-Mario..ah non pas lui..) qui ont eux aussi bercé mes années 70/80. Bien que le terme Ironman ai depuis revêtu une autre signification toute triathlètique, je n'ai jamais oublié le héros de mon adolescence, son costume de métal rouge et Or (comme celui du nouveau Guy Roux...euh merde non.. je veux dire du nouveau Jipépé) et bien sur son visage tellement expressif..
    Quoique j'ai récemment appris qu'il était pas si gentil que cela (style qui vient d'une autre planète pour foutre la merde sur terre. Pourquoi ? parcequ'il le vaut bien !). Foutaises ! Encore de fausses rumeurs divulguées par Superman et Spiderman sous prétexte qu'un gentil super-héros ne doit porter que des collants (rouge ou bleu, éventuellemnt à rayures mais verticales sinon cela grossit et en plus les rayures horisontales cela fait clown ce qui est moyen moyen pour la crédibilité d'un super héos.... quoique le "Joker" en portait bien ?... mais bien sur lui il est méchant.. cqfd : pas de raures horisontales !). Mais jamais au grand jamais de jambières en acier traité anti corrosion garantie 5 ans ou 100 000 km. Quelle bande de jaloux. Depuis qu'ils sont passés au cinéma ils ont carrément le melon.

    C'est donc avec émotion que je me suis "tatoué" Ironman sur mon épaule (bientôt "LA" photo...) et en plus sans anesthésie, on est pas des lopettes. Je devenais ainsi un Ironman à mon tour, tatadammmm... Me voila parti vers de nouvelles aventures...... .(en particulier bourrer la gueule à Super et Spider qui ont baffoué la mémoire du maître).


    1 commentaire
  • L'été étant ce qu'il est ... assez pluvieux et surtout dans l'ouest.. je me motive pour faire une véritable séance de home-trainer.
    Pb, mon compteur ne marche pas et je suis dans le garage sans électricité.. et en plus on m'a piqué mon lecteur MP3.
    Comment faire alors pour se motiver sur cette machine de torture ? Et bien, rien de plus simple : une table, un ordinateur portable, un DIVX et le tour est joué. J'ai ainsi transformé mon triste garage en Home-(cinéma)-Trainer.

    Certes j'ai pas le son dollebisurrounde mais c'est sympa et l'heure de pédalage mécanique est passée comme une lettre à la poste devant "Ne le dis à Personne" (très bon thriller qui s'est arrèté un peu avant la fin pour cause de batterie à plat).

    Je conseille donc pour les séances "Indoor" car c'est assez cool.

    (truc pour les puristes : se mettre un caméscope sur la tête pendant un vrai entraînement, filmer son parcours puis  se le passer sur la Télé lors des séances home-trainer)
    (pour les supers puristes : faire de même lors d'une sortie sous la pluie et s'asperger régulièrement pendant la séance sur le home-trainer pour un plus grand réalisme)


    8 commentaires
  • Allez, on se motive. Voici le programme de cet été

    • 22 juillet : Sprint à Feins (35)
    • Août : Vacances, on verra ce qui sera possible
    • 02 septembre : Sprint Open à Quiberon (56) (en option)
    • 08 septembre : Sprint Open à Betton (35)
    • 23 septembre : CD à La Baule (44) Ze grand moment

    2 commentaires
  • Marseille a son célèbre vélodrome et sera en C1 l'année prochaine.
    Et bien Rennes a le sien aussi, un peu plus modeste, et sera donc en UEFA ;-)

    Par contre, c'est un "vrai" vélodrome avec piste relevé et tout et tout.
    Le TOCC dispose de créneaux pour s'y entrainer apportant ainsi un outil fantastique pour l'entrainement aux enchainements.
    Pas question bien sur de faire des sortie de 20 km sur l'anneau de 400m (on est pas des hamsters). Mais dans une logique "explosive" c'est parfait.

    Pour la première fois je m'y suis rendu la semaine dernière. C'était très sympathique et intéressant. A refaire


    1 commentaire
  • En ce moment, pas mal de déplacement = pas mal de voiture + resto matin/midi/soir.
    Pas vraiment l'idéal pour rattrapper l'éééééénorme retard de préparation pour le Tri du 1er mai.
    Mais bon, une paire de pompes et un t-shirt cela ne prends pas trop de place dans la valoche.


    Résultat: 1h hier et 1h aujourd'hui.
    Néanmoins quand je vois la liste des inscrits pour le Tri-Cesson (90% de licenciés) je me dis que cela vas pas être facile de ne pas finir dernier  mais bon, je garde le moral


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique