• Ca y est, je me suis enfin décidé à remettre mon ancien petit plateau. Losque j'ai acheté le vélo j'étais en 48*35-16*24 ce  qui n'était vraiment pas suffisant. Je suis donc passé en 52*48-16*24 mais du coup, l'écart entre les deux plateaux était top faible. Du coup, me voila dorénavant  en 52*36-16*24. Prochaine étape, le changement de caisse pour avoir un peu plus de développement.
    Un site pratique qui contientpas mal de petits Excel pour optimiser ses calculs, suivre ses performances etc...
    http://p_carre.club.fr/index.htm





    Ce changement a été l'occasion d'une grande première pour moi : un démontage de chaine pour un grand nettoyage. Résultat, 1 heure pour la remettre et les mains couvertes de cambouis !


    1 commentaire
  • Je viens de tester pour la première fois mes sur-chaussures achetés in extremis au début du printemps et non encore essayées pour cause de douceur du climat...


    1er constat : j'ai bien fait de prendre des modeles plutot haut de gamme avec des zip dans tous les sens car elles sont super faciles à mettre (les enfiler autour du mollet avant de mettre la chaussure).
    2eme constat : c'est vraiment efficace, je n'ai pas du tout ressenti ce désagréable écoulement d'air froid entre les doigts de pied.
    Le vendeur m'avait conseillé cette gamme de produits (Wind Stopper), je les conseille à mon tour (j'ai les gants, les sur-chaussures et le bonnet fin sous le casque).


    3 commentaires
  • Pour le premier pas dans le triathlon, pas question de me lancer dans des achats déraisonnés. Résultat : j'ai emprunté et rafistolé un vieux vélo de mon grand père.
    C'est un vélo Peugeot à priori de bonne qualité dixit les professionnels à qui j'ai montré l'ancêtre (le vélo pas le grand père).
    J'ai changé les pneux et chambres usées jusqu'à la corde. La selle est également neuve, mais tout compte fait, j'aurais du garder l'ancienne qui avait carrément un look tour de france 1936.

    Je vais rouler sur ce vélo pour le 1er Découverte (La Baule 2005).
    Je conserve ce vélo avec un brin de nostalgie qui va bien au dela du premier triathlon. C'est en effet sur ce vélo que j'arpentais les routes du pays de retz (44) au cours des grandes vacances dans la propriété familiale (snif, snif, je verse une chtite larme...)

    votre commentaire
  • Check list des choses à ne pas oublier :

    Les "c'est évident" :
    - Maillot de bain + lunettes + combinaison + serviette de bain
    - Vélo + casque + chaussures de vélo + chaussettes
    - Haut commun au vélo + course
    - Running
    -Sac pour mettre le tout


    Les "pas con" :
    - Lunettes de vélo (ou au moins lunettes de soleil bien couvrantes)
    - Bidon de vélo + boisson de l'effort
    - Sangle/gros élastique pour accrocher le dossard + épingles ou agrafes 
    - Une tenue sèche complete (chaussettes, cuissard/bas jogging, T-Shirt, Sweat.
    - Kit de réparation vélo (bombe, chambre a air, clé allen, démonte pneu) 

     Les "j'aurais du y penser" :
    - Bout de moquette/petite serviette pour se sècher les pieds
    - Bac en plastique avec un peu d'eau au fond pour enlever le sable des pieds ! (pour les puristes)
    - Casquette ou bandana
    - Grand sac poubelle 100L ou 130L pour mettre ses affaires au sec en cas de pluie.


    3 commentaires
  • Sans être un acheteur compulsif, j'aime quand même trainer du coté des vendeurs de vélo, histoire de....

    Depuis le 1er triathlon j'ai donc acheté :
    - Des tenues : un cuissard long + un cuissard court, une veste de vélo, des gants hiver + des mitaines, un nouveau casque, des lunettes (une paire soleil + une paire blanche), des protèges chaussures + bonnet sous casque.... enfin tout ce qu'il faut quoi....
    - Du "Tuning" : un cintre aéro (sur ebay), un nouveau plateau (l'autre était trop petit), des nouvelles cales (Look), une housse de transport (si, si !)

    Me voila paré pour l'entrainement et la course !


    votre commentaire
  • Après quelques sorties sur mon vélo "historique", je commence à y prendre gout. Je m'achète une peau de chamoix (merci pour les fefesses !), un compteur etc...


    Noël approchant, des idées de cadeaux vont et viennent dont une : j'aimerais bien des chaussures de vélo comme les bons (ceux qui me dépassent allégrement sur les départementales). En plus il y en a à tous les prix, cela colle !


    N'y connaissant pas grand chose, je demande déja comment cela marche. Il faut des cales ? Ok, pas de pb. J'amène le vélo pour voir si tout va bien (2 précautions valent mieux qu'une) et là patatra ! Les pas de vis des pédales des mon vélo sont hors normes, en fait ils sont de l'avant dernière norme ! Autant dire qu'il est impossible de trouver des pièces ! Je baisse donc les bras en me disant qu'après tout ce n'est pas si mal les cales pieds "classiques" (alias les cales pieds de facteur).


    Mais à force de fouiner dans les rayons cycles, je découvre les vitesses au guidon (génial !), les profils sympa, les look sympas aussi et en plus les prix sont très variés. On trouve des premier prix à 300 E ! ou plutot des premier prix correct à 600 E ! l'idée de changer de vélo commence donc à germer en moi... Après le hasard fait que je tombe sur une annonce Ebay qui parait intéressante. La taille est OK, le prix aussi, je connais pas trop la marque (De Prisa) mais il me semble top. Je passe prendre la bête très bien entretenue par un jeune qui le cède a cause d'une poussée de croissance un peu forte (+10cm en 1 an).


    Je suis comme un petit fou, il a bcp de classe. Dans la foulée, j'achète les chaussures (Décathlon 700) et me voila parti !


    Premier essai avec les cales, première chute heureusement à l'arrêt (sur le coté tout simplement comme une grosse merde !)...le métier qui rentre... c'est parti, je commence à être un pro !


    2 commentaires
  • Alors que je commençais à aligner régulièrement les tri-relais et que l'envie de tenter le découverte me taraudait, un pb restait entier : quel vélo utiliser ?
    J'avais un vélo de ville et il est vrai que j'avais déja vu des cyclistes en vélo hollandais sur les Tri-Relais mais tout de même, je m'imaginais pas avec mon grand vélo noir et son panier à provisions pour avaler les 20km promis.
    Mais tout d'un coup, souvenir souvenir, je me rappelle d'un vieux vélo mi-course que possédait mon grand père autrefois fan de cyclotourisme. Ce fameux vélo appellé "Vélo Bronze" de part sa couleur dorée ( je le précise au cas ou certains esprits mal tournés auraient pensé à autre chose...) est un vélo de quallité quoique un peu ancien (1975 !). Un peu usé par les utilisateurs dont je faisais partie lors des ballades en été lors des grandes vacances, il garde tout de même la forme et un simple lifting suffira.


    Un tour chez Decathlon : une nouvelle selle, des cales-pieds noeufs, un porte bidon (accroché au cadre avec du chatterton pour cause d'absence de trous !). Un lifting : on enleve garde boues, vestiges d'éclairage...  et le voila fin prêt pour l'aventure.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique